Astuce #vanlife: se ravitailler en eau



L’autonomie. Voilà un mot important, quand on voyage en van. Economiser l’eau, c’est être plus autonome. Autrement dit, avoir moins souvent besoin de se ravitailler.


L’eau est une des ressources principales de la vie quotidienne d’un être humain. Il en faut pour s’hydrater, se laver , cuisiner , faire la vaisselle.


Mais en van les réserves sont limitées car il n’y a pas aucun raccord à un quelconque réseau .

Le voyageur en van est donc son propre réseau avec un espace de stockage très limité .


La priorité est de bien connaître ses besoins et il existe des petits gestes simples qui vont permettre de limiter la consommation:

  • utiliser des savons biodégradables et naturels permet de profiter des points d’eau naturels ( lacs, rivières) où l’on peut se doucher , faire sa lessive , sa vaisselle … .

  • utiliser une bassine pour la vaisselle

  • prendre des douches courtes … 4 L suffisent !


Comment se ravitailler en eau ?

  • Les accessoires : jerricans avec un bec verseur , plusieurs bouteilles d’eau, un tuyau d’arrosoir, un entonnoir.

  • La taille des jerricans … quelle taille 40 L , 20 L … une fois remplis … il faut penser au transport … les plus petits sont plus faciles à transporter !


Où se ravitailler en eau ?

  • des applications comme maps.me ( GPS fonctionnant hors connection ) ,

  • les aires de camping ( applis #park4night, #campercontact )

  • si urgences il y a les toilettes publiques, les cimetières.

  • et aussi aller demander chez les gens

  • les sources naturelles dans les zones montagneuses


Quoique qu’il en soit … il faut être vigilant et ne pas attendre le dernier moment pour faire le plein même si les réserves ne sont pas à sec.


L’entretien de ces réservoirs d’eau?

Même s’il n’est pas recommandé de boire l’eau des réservoirs , il est important de

les garer propres .

La qualité de l’eau peut se détériorer rapidement surtout en période estivale, ce qui entraine la formation de bactéries nuisibles comme la légionellose . Celles-ci prolifèrent très vite et envahissent la paroi interne du réservoir et des tuyaux.

Un biofilm , couche gluante composée de micro-organismes , se forme et rend douteuse la qualité de l’eau.

Diverses solutions existent pour garder les réserves propres dont nous reparlerons ultérieurement.

15 vues

CONTACT

info@mydonkeyvan.com

Tél : +32 495 511 735

  • Facebook
  • Instagram

NOUS ACCEPTONS

Show More